Harmonie Municipale de Danjoutin

Harmonie Municipale de Danjouin ©    Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation  

Haut de Page

Samedi 17 mai, l’Harmonie de Danjoutin a donné rendez-vous à son public pour son gala annuel. Une fois encore, le public est resté fidèle, plus de 250 personnes étaient présentes dans la Maison pour Tous, même compte-tenu de l’évènement sportif de Sochaux, à la même heure.

Rappelons que, depuis une décennie, l’Harmonie s’inscrit dans la démarche de proposer la découverte de genres musicaux complémentaires : les hautbois, les accordéons, les cuivres, les percussions, les chorales, les cordes, les brass bands, le jazz ….

Dans cet esprit, cette soirée de gala a été l’occasion de partager un moment musical avec la rencontre de deux orchestres : l’orchestre d’harmonie et l’orchestre à cordes.


Le concert s’est déroulé en deux parties :

Première partie, l’Orchestre d’Harmonie de Danjoutin.

Avec ses 40 musiciens, l’Harmonie a proposé des œuvres arrangées pour orchestre d’harmonie et batterie fanfare, dans le thème éclectique ‘’Rythmes et consonances’’. Le panel musical allait du choral à consonance médiévale, aux mélodies et rythmes tropicaux  en passant par la musique viennoise, italienne et aussi jazzy, et a mis en valeur les instruments solistes de l’orchestre : trompette et bugle, trompette et saxophone baryton, saxophone alto, clairons et tambours.

L’Harmonie a célébré à sa manière le centenaire du premier conflit mondial, par un hommage aux soldats de cette guerre. L’Harmonie a interprété et chanté ‘’Quand Madelon’’, chanson composée en mars 1914, avec sur scène, deux poilus et une cantinière en costume d’époque.

De plus, sous forme de clin d’œil à l’événement sportif du jour, un musicien, vêtu du maillot de l’équipe de Sochaux, a traversé la scène, ballon au pied.

Deuxième partie : orchestre à cordes Balada.

Le groupe invité est l’orchestre à cordes Balada, ensemble du Conservatoire à Rayonnement Départemental de la CAB. Composé de 18 musiciens, il a présenté un nouveau répertoire classique autour des valses et tangos. Les arrangements musicaux et la direction de l’orchestre sont assurés par Victor Huminic, professeur de violon au Conservatoire.

Pour le public, il est rare de voir et écouter en direct un orchestre à cordes (excepté lors du Fimu, bien sûr). Aussi, nous avons apprécié le choix des œuvres, les nuances de l’orchestre, et aussi la virtuosité de Victor avec un solo au violon, et les Valses de Paris.

A noter également, pour la première fois sans doute à la Maison pour Tous, la présence d’une harpe qui a accompagné avec finesse les œuvres interprétées.

Le final : il est de tradition, lors des galas de l’Harmonie, de terminer le concert avec une œuvre interprétée en commun par l’Harmonie et le groupe invité. Cette année, Balada sur scène a démarré ‘’When the Saints’’ et a été rejoint par l’Harmonie qui a traversé la salle en jouant.

En résumé : public fidèle et nombreux, qui a apprécié les choix musicaux des directions et particulièrement les deux moments hors programme : la Madelon et When the saints.  

Gala 2014 de L’Harmonie de Danjoutin